Projets de couverture non retenus

À propos de la couverture de mon premier roman

Bonjour à tous,

Je viens aujourd’hui vous parler de la couverture de mon premier roman, Flora de la forêt.

Je ne vous dévoilerai pas encore la couverture qui a été retenue. Elle sera bientôt sur la page d’accueil du site. Par contre, je vous présente les trois projets qui ont été abandonnés. Étant donné la pluralité des thèmes de l’histoire, il fallait à tout prix faire un choix.

Par exemple, pour la première mouture, j’ai voulu mettre l’accent sur le personnage de Flora que l’on voit, ici, allongée au milieu des fleurs. Cependant, il manquait peut-être le côté sauvage de la forêt et l’aspect étrange de certains détails de l’histoire.

 

 

Pour cette couverture, nous avons travaillé sur l’aspect quelque peu romantique de l’histoire. Cependant, j’ai trouvé que cet essai était justement trop romantique. Il manquait l’aspect forestier et le côté un peu étrange de l’histoire.

 

Quant à celle-ci, elle évoque bien la forêt, mais je trouve qu’elle est un peu vide. Il manque un personnage, surtout celui de Flora.

 

 

 

Ces trois couvertures n’auront donc pas été retenues.  J’ai donc opté pour quelque chose de plus énigmatique, qui montre bien l’aspect naturel et forestier, mais aussi le petit côté étrange de l’histoire, ainsi que le personnage de Flora, important, car il a inspiré le titre du roman.

Et vous, laquelle auriez-vous choisie ?

Je vous présenterai la couverture terminée, d’ici quelques semaines. Je vous remercie de me lire et je vous souhaite d’agréables moments. À très bientôt…

Parce qu’il faut un début à tout…

Parce qu’il faut un début à tout…

Mon premier livre publié ? Il s’agit d’une nouvelle. Une petite histoire. Mais ce n’est que le début, aussi humble soit-il,  d’une aventure qui, je l’espère, continuera avec le soutien de beaucoup d’entre vous. Je me sers des mots pour partager mon univers avec vous, en toute humilité et avec sincérité. Et puis… Je suis en train de réunir des textes écrits autrefois et qui dorment dans mes tiroirs.

Je travaille aussi à un roman qui sortira en septembre 2018. Il est en cours de relecture.

Je remercie tous ceux qui m’ont encouragée, ces dernières semaines…

Je remercie ma famille et mes amis.

Je vous donne rendez-vous très bientôt.

Un petit entretien avec l’auteur…

Un petit entretien avec l’auteur…

Quand avez-vous commencé à écrire ?

J’ai très tôt commencé à écrire, tout d’abord des poèmes. Puis je couchais sur papier des histoires qui me passaient par la tête. Mes premiers souvenirs liés à l’écriture me renvoient à mon enfance. Mais certaines images me reviennent à l’esprit, de manière assez claire. J’aimais, par exemple, m’installer sur la terrasse de mes grands-parents, les soirs d’été, et je me laissais porter par mon imagination et par le décor ambiant.  

Vous souvenez-vous de la première histoire que vous avez écrite ?

Je ne me souviens pas exactement de la première histoire. Mais j’ai dans ma tête quelques vers de mes premiers poèmes.

Vous souvenez-vous de la première histoire que vous avez lue et de l’impact qu’elle a eu sur vous ?

Je ne peux pas me souvenir de la première histoire, parce que j’ai tellement lu de livres de la bibliothèque rose, verte et rouge et or, étant enfant, que je ne suis pas capable d’évoquer celle que j’ai lue en premier. Par contre, vers l’âge de douze ans, j’ai lu Le grand Méaulnes, d’Alain Fournier et j’ai tellement aimé l’histoire que je l’ai lue et relue plusieurs fois. Je connaissais même par cœur les premières lignes du livre. Cela a été ma première expérience avec un texte plus littéraire.  Que lisez-vous pour le plaisir ?Je lis de tout. Des livres spirituels ou sur la vie des saints, des romans, des poèmes. Je suis assez classique et j’aime beaucoup la littérature du XIXe siècle. Mais  aussi découvrir de nouveaux auteurs.  

Décrivez votre bureau.

Je n’ai pas de bureau. Je m’installe, pour écrire, sur la table de la salle de séjour ou dans mon lit, parfois.  Je travaille aussi à l’extérieur, dans mon jardin…  

Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir un auteur indépendant ?

La première chose qui a motivé mon choix, c’est le plaisir de concevoir un livre entièrement (couverture incluse). Je prends cela un peu comme un jeu et une sorte d’aventure. Je voulais profiter de toutes les technologies qui s’offrent à nous et qui nous aident à faire le travail d’un éditeur classique.De plus, je débute à peine et je n’avais pas envie d’attendre l’aval d’un éditeur. Je n’ai jamais envoyé de manuscrit.  

Comment avez-vous conçu la couverture de votre nouvelle?

Pour l’instant, je n’ai travaillé que sur deux couvertures : celle de la nouvelle L’incroyable échappée de Sylvia et celle de mon recueil de poèmes qui sortira en juin. J’ai choisi pour chaque livre une photographie qui, d’après moi, reflète l’ambiance et l’esprit du contenu. Puis j’ai travaillé ces images avec un logiciel adapté jusqu’à que cela me plaise.Ensuite, j’ai suivi les conseils techniques sérieux glanés çà et je m’y suis mise.

 Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oui, je travaille sur un roman, Flora de la forêt, qui sortira en septembre 2018. Puis, j’ai déjà dans la tête l’ossature du suivant. J’ai aussi des projets de livrets poétiques qui seraient en même temps des livres de botanique. Une façon originale d’aborder cette matière. Mais aussi des textes ayant trait à ma foi, mais je réfléchis encore à la manière d’aborder tout cela.

La forêt comme source d’inspiration

La forêt comme source d’inspiration

C’est au cours de mes promenades dans la forêt que j’ai puisé une partie de mon inspiration pour écrire ma nouvelle, L’incroyable échappée de Sylvia. J’ai fait renaître, dans le texte, les ombres et les présences imaginaires que j’y ai croisées. La forêt – et la nature en général – se dévoile alors comme une muse qui transcende le monde matériel pour aller au-delà de toutes certitudes.

Qui ne s’est jamais laissé leurrer, en arpentant ces lieux sombres et solitaires, par des formes étonnantes ?

L’incroyable échappée de Sylvia s’inscrit dans le genre fantastique, car le surnaturel fait irruption dans la réalité. Cela permet aussi d’aborder un aspect spirituel manifeste. Il ne s’agit pas de littérature “fantasy”, appelée aussi, dans notre langue, fantaisie, qui a d’emblée pour cadre un univers merveilleux.

Si vous avez lu cet article en entier, je vous en remercie du fond du cœur. Et je vous invite à laisser un commentaire ou à me poser des questions… Je n’hésiterai pas à vous répondre.

Le livre (papier et numérique) sera bientôt en vente.

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog

Tout d’abord, c’est avec une grande joie que je prends la plume — ou plutôt mon ordinateur — pour écrire mon premier article et, en même temps, vous souhaiter la bienvenue dans mon blog que je désire simple mais convivial.

Les articles seront insérés dans des catégories qui leur correspondront. Vous y trouverez :

– la catégorie “mes lectures”, dans laquelle je ferai part de mes sentiments au sujet d’ouvrages que j’ai aimés.

– la catégorie “écriture”, où vous pourrez suivre en partie le déroulement de mes ouvrages en cours de réalisation. Mais aussi, parfois, vous pourrez lire quelques passages d’œuvres déjà éditées ou une petite histoire à suivre.

– la catégorie “propos divers“, au sein de laquelle j’évoquerai un ou plusieurs thèmes qui me sont chers, comme la beauté, la nature, l’amour etc.

– la catégorie “poésie”, où vous trouverez certains passages de mes poèmes, quelques vers personnels ou un peu de prose poétique…

– la catégorie “autoédition”, dans laquelle j’expliquerai pourquoi j’ai choisi, pour l’instant, ce mode de diffusion de mes écrits. Je vous parlerai aussi de certains aspects de l’autoédition afin de faire partager mes expériences.

– la catégorie “évènements” qui rassemblera de brefs comptes rendus sur les parutions de mes livres, les salons du livre, dédicaces et autres aspects de la vie d’un écrivain.

Si vous passez par ici, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je vous remercie pour votre fidélité.