LA FONTAINE

                                     La fontaine

Sur la place du village,

Sous les grands platanes bleus,

La fontaine à l’eau de perles,

La fraîcheur au goût d’été,

La fraîcheur au goût de paix

Et la sérénité

Du temps pour un temps suspendu.

Au loin, la torpeur du jour

Azuré et vert de gris

D’où s’élèvent tous les bruits

Des promenades à cheval

Des gens venus d’autrefois.

Sur la place désertée,

A l’orée de la cité

Et du monde urbanisé,

Une claire parenthèse

Dans le temps désabusé.