Marie-Madeleine

Marie-Madeleine

Un petit hommage à Sainte Marie-Madeleine, fêtée le 22 juillet.

La Madeleine à la flamme filante

S’il est une figure qui me touche particulièrement, c’est bien celle de Marie-Madeleine. Je veux évoquer ici la personne des Évangiles, sublimée par la tradition chrétienne provençale, en l’occurrence, sainte Marie-Madeleine.

Un personnage qui, pour certain, renvoie à quelque fantasmes étonnants. Pourtant, Marie-Madeleine a rencontré le Christ et l’a reconnu comme une personne divine. À partir de là, nous devons garder en mémoire l’image d’un être en prière et non d’une amante éperdue.

 

Marie de Magdala, à l’opulent parfum

Un jour en Galilée a oint le Christ aimé ;

Marie de Magdala à jamais délivrée

À reconnu en Lui son Dieu et son Sauveur.

mm

Dans la chaleur du jour, sous le soleil aride

Elle suit, pénitente, les pas du bien-aimé,

Abandonnée, confiante, loin du monde perfide

Elle se laisse aller par-delà la douleur.

mm

Un jour elle échoua sur la rive dorée

Du pays de Provence qu’elle ne quitta plus.

Au cœur d’une montagne elle acheva sa vie

Adorant, contemplant l’Amour parfait et pur.

 

Pour aller plus loin :

Site dédié à Marie-Madeleine

Site des dominicains de la Sainte-Baume

 

L’univers poétique d’Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi cette question ? - Why ask?