Le silence poème

Le silence

 Le silence est couleur d’opale cristalline

Un baume pour les âmes et les cœurs apaisés.

Le silence conduit à l’écoute déliée

De toute vérité, de tout ce que nous sommes.

Et pour saisir le sens et les mots de l’abîme,

Dans le tréfonds de l’être et dans les jours ambrés,

Le silence sublime en notre humanité,

Assaillie par le bruit, la beauté créatrice.

Dans un monde obséquieux qui veut nous imposer

Sa manière d’agir, sa façon de penser.